Quelques informations sur les légionelles

La légionellose est une maladie provoquée par une bactérie nommée Legionella à déclaration obligatoire en France (décret N° 87-1012 du 11 décembre 1987). La bactérie nommée Legionella pneumophila est responsable de 90% des légionelloses.


Dans l'eau, la température optimale de croissance de ces bactéries est comprise entre 25 et 37°C. Elles survivent à plus de 25°C et se multiplient jusqu'à 43°C. Vers des températures avoisinant 50°C, une destruction survient (en quelques heures). Vers 60°C, le temps de destruction devient très court, de l'ordre de la minute.


La détection de bactéries Legionella dans les eaux doit être effectuée selon la norme AFNOR NF T 90-431 Dénombrement de Legionella. Les résultats sont exprimés en Unité Formant Colonie par Litre (UFC/L). Les résultats des analyses de Legionelles indiquent la contamination de l'eau et non celle des parois des matériaux en contact sur lesquelles se trouve un biofilm. Les bactéries de type Legionella pneumophila sont pathogènes pour la santé humaine.


La concentration seuil cible en bactéries Legionella Pneumophila dans les réseaux d'eau est inférieure à 1000 UFC/L. Au-dessus de cette valeur, les risques de contamination sont importants.


Les personnes à risques sont principalement celles atteintes de déficiences immunitaires. La contamination se fait par inhalation d'eau contaminée, diffusée en aérosols qui atteignent les alvéoles pulmonaires, infestent les macrophages et provoquent leur destruction.


Les installations provoquant les contaminations sont les réseaux d'eau chaude sanitaire, les spas (dits encore bassins bouillonnants, ou jacuzzi), les tours aéroréfrigérantes semi-ouvertes... Les réseaux d'eau chaude sanitaires sont responsables de la majorité des cas de Legionelles.
Les chefs d'établissements sont directement responsables de toute contamination de personnes au sein même de leur établissement. Pour les établissements recevant du public, les responsabilités incluent la protection des employés et des clients. Ils doivent mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires afin de pallier à la présence de ces bactéries pour obtenir une qualité satisfaisante de l'eau.

 

 

Les personnes à risques sont principalement celles atteintes de déficiences immunitaires. La contamination se fait par inhalation d'eau contaminée, diffusée en aérosols qui atteignent les alvéoles pulmonaires, infestent les macrophages et provoquent leur destruction.

 


Les installations provoquant les contaminations sont les réseaux d'eau chaude sanitaire, les spas (dits encore bassins bouillonnants, ou jacuzzi), les tours aéroréfrigérantes semi-ouvertes... Les réseaux d'eau chaude sanitaires sont responsables de la majorité des cas de Legionelles.
Les chefs d'établissements sont directement responsables de toute contamination de personnes au sein même de leur établissement. Pour les établissements recevant du public, les responsabilités incluent la protection des employés et des clients. Ils doivent mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires afin de pallier à la présence de ces bactéries pour obtenir une qualité satisfaisante de l'eau.

 

Legionelle

 

 

 

 

legionelle--amibe.jpg

 

 

 

 

 

 

 

pseudomonas.jpg

 

 

 

 

 

 

 Legionellose.jpg

Fotolia_9136361_S.jpg